Skip to Content

Initiative Cacao et les Forêts – Déclaration d’intention Collective

Déclaration d’intention collective Initiative sur le cacao et les forêts

Préambule

Reconnaissant le rôle essentiel que joue le secteur du cacao en terme d’emplois et de création de richesse pour les communautés rurales tout en cherchant à être durables sur le plan environnemental et social et à protéger les forêts tropicales du monde;

Notant l’importance du secteur du cacao dans le développement économique national, la réduction de la pauvreté au niveau rural et l’accélération de la transition vers des moyens de subsistance durables pour les millions de petits agriculteurs qui cultivent du cacao;

Soulignant le rôle crucial des forêts, de la biodiversité et de la conservation dans la lutte contre le changement climatique, la régulation du climat local et régional et la fourniture d’autres services écosystémiques essentiels qui soutiennent la résilience du secteur du cacao et des moyens de subsistance locaux;

Reconnaissant le rôle de l’extension des produits agricoles, y compris celui du secteur du cacao, comme responsable du déboisement et de la dégradation des forêts et reconnaissant la contribution que le secteur du cacao peut apporter dans de nombreux pays à la restauration des forêts et des paysages résilients;

Comprenant l’importance des partenariats public-privé dans le développement économique durable inclusif et notre engagement à soutenir l’atteinte des objectifs de développement durable;

Conscients de la nécessité de promouvoir, d’encourager et d’accélérer le développement économique et social des pays ayant des forêts tropicales, afi n d’améliorer le niveau de vie et le bien-être des populations;

Reconnaissant que la production de produits agricoles doit contribuer aux engagements nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre convenus dans la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, ainsi que d’autres engagements internationaux pertinents;

Nous, les compagnies soussignées, nous nous engageons à travailler ensemble, hors du cadre compétitif, pour mettre fi n à la déforestation et à la dégradation des forêts dans la chaîne d’approvisionnement du cacao, avec une attention initiale sur le Ghana et la Côte d’Ivoire.

Déclaration

À cette fi n, nous allons: Promouvoir et participer à des coalitions multipartenaires qui rassemblent des partenaires publics, privés et de la société civile pour appuyer l’élaboration d’une vision commune et d’un cadre d’action commun pour mettre fi n à la déforestation et à la dégradation des forêts dans le secteur du cacao;

Aligner les plans d’action individuels des compagnies avec la vision commune et le cadre d’action commun d’ici à 2018 pour atteindre nos engagements respectifs en matière de déforestation dans le secteur du cacao;

Nous appuyer sur les initiatives existantes et catalyser de nouveaux efforts pour améliorer la productivité et la résilience du cacao afi n de réduire la pression sur les forêts existantes, en travaillant en partenariat avec les gouvernements des pays producteurs, les agriculteurs et les organisations paysannes, les organisations de la société civile, les partenaires de développement et les autres parties prenantes;

et promouvoir des pratiques améliorées grâce à nos relations avec la chaîne d’approvisionnement; Travailler en partenariat avec les gouvernements des pays producteurs et toutes les parties concernées pour professionnaliser et habiliter économiquement les agriculteurs et leurs familles, et approfondir le soutien au développement inclusif et participatif des communautés productrices de cacao, en mettant l’accent sur l’autonomisation des femmes; Assurer la prise de décisions fondées sur des données probantes en produisant et en partageant des données et des recherches sur les forêts, la perte et la dégradation des forêts et les modes d’utilisation des terres dans les paysages de cacao;

et en favorisant l’apprentissage collectif sur la production durable des produits de base à travers les géographies, les secteurs et les acteurs; Collaborer avec les gouvernements des pays producteurs, les agriculteurs et les organisations paysannes, les organisations de la société civile, les partenaires de développement et les autres parties prenantes pour promouvoir ensemble des approches effi caces de la politique et de la planifi cation d’aménagement du territoire, de la protection des forêts et, le cas échéant, la gestion intégrée du paysage;

Encourager une mobilisation accrue des ressources fi nancières de toutes provenances (y compris les sources publiques et privées, bilatérales et multilatérales et autres sources de fi nancement) ainsi que l’utilisation d’outils et de mécanismes fi nanciers novateurs pour relever le défi du fi nancement du développement durable dans le secteur du cacao;

Assurer un suivi et un compte rendu transparents et effi caces sur les progrès réalisés dans nos engagements respectifs en matière de déforestation dans le secteur du cacao;

Chercher à étendre l’initiative à d’autres pays et régions productrices de cacao sur la base de l’expérience de la collaboration initiale au Ghana et en Côte d’Ivoire.

Cadre d’action conjoint

À la suite de cette réunion, nous nous engageons à collaborer avec les gouvernements des pays producteurs, les agriculteurs et les organisations paysannes, les organisations de la société civile, les partenaires de développement et les autres parties prenantes pour élaborer un cadre commun d’action afi n de donner corps à cet engagement d’ici novembre 2017, à l’occasion de la 23e session de la Conférence des Parties (COP 23) de la Convention des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) en Allemagne.

Consulter la liste complete de compagnies ayant signé la Déclaration d’intention

  • Share

  • top

    Subscribe and recieve your download

    Your download will begin after sign up